Dernières nouvelles

Aucun détail ne manquait lors du mariage organisé gratuitement pour Chantale Paquin et Dominic Dumont, du gâteau en passant par le photographe officiel et... officieux.

Lire la suite sur le site de Le Nouvelliste

(Québec) Karen Paquin en avait fini avec le rugby. Terminée, la grosse compétition. Elle était lancée dans la vie adulte, avec un vrai job d'ingénieure et tout. «J'ai tout sacré là et je suis partie!» se souvient-elle. La voilà aujourd'hui en préparation pour les Jeux olympiques. Lire la suite sur cyberpresse

Passionnés de l’érable

Émilie Bilodeau La Presse

 

DEUX ARBRES SUFFISENT

 

Benoit Paquin, lui, n’a pas eu besoin de bouquiner pour apprendre les rudiments de l’acériculture. Il a tout appris de ses parents qui entaillaient les érables de leur terre de Mont-Laurier quand il était petit.

Lire la suite : Faire son propre sirop d'érable

Nous sommes de retour du Voyage au pays de l'ancêtre. Un rêve que j'ai mis 30 ans à réaliser. Un voyage extraordinaire avec un  groupe très attachant.

 

Les photos sont maintenant disponibles dans «Galerie de photos / Ancêtres Famille Paquin»

 

Je vais préparer un compte rendu dans les prochains mois, d'ici là voici une photo prise dans l'Église de La Poterie.

 

DSC07429

Cliquez sur la photo pour agrandir

 

Voici deux liens vers des journaux de France:

 

 

http://www.paris-normandie.fr/detail_communes/articles/3966435/region/la-poterie-cap-d-antifer--sur-les-traces-de-leur-ancetre-nicolas-paquin#.VfXUJJfP1SM

 

Gilles Paquin
journaliste au long cours et amoureux de la France

(C'est officiel le voyage aura lieu)

Date limite pour s'inscrire, 30 juin

 


Quand on a le bonheur de parcourir la Normandie, terre de nos ancêtres, chaque jour apporte son lot de rencontres, de découvertes et d'émotions. Un jour on admire la splendeur du Mont-Saint-Michel qui se dresse dans la mer, le lendemain on se recueille sur les plages du Débarquement et le soir venu on déguste un verre de cidre bien sec avec des villageois de La Poterie-Cap d'Antifer. C'est d'ici que Nicolas Paquin est parti pour s'installer sur les rives du Saint-Laurent en 1672.

 

Lire la suite : Une invitation au voyage au pays de votre ancêtre Nicolas