Une femme de Deschambault doit être heureuse d'avoir eu l'aide de deux Paquin suite au  puissant face-à-face qui s'est produit sur la route 138, mercredi soir vers 19h15, à la limite entre les villes de Deschambault-Grondines et de Portneuf.

 

Journal Le Soleil le 10 septembre 2014 à 22h37

«La porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ) Christine Coulombe explique que la voiture de l'octogénaire, un résident de Deschambault-Grondines, s'est retrouvée en sens inverse sur la route 138, pour happer le véhicule qui approchait.

 

Les raisons de ce changement de voie soudain font toujours l'objet d'une enquête. L'homme a été transporté à l'hôpital, où son décès a été confirmé. Une femme de 64 ans, elle aussi résidente de Deschambault-Grondines, se trouvait dans l'autre véhicule qui a été lourdement accidenté.

 

Elle a dû être amenée à l'hôpital pour traiter des blessures graves. Un troisième véhicule s'est retrouvé dans le fossé afin d'éviter l'impact avec les deux autres voitures.

 

L'automobiliste n'a pas été blessé. La route 138 a dû être complètement fermée durant plusieurs heures dans ce secteur afin de permettre aux policiers de recueillir des éléments de preuve sur la scène d'accident.»

 

Voici la chronologie des évènements racontés par Ghislaine Paquin :

 

«De retour de Donnacona vers 19h15, le mercredi 10 septembre 2014, Claude Paquin et moi voyons une fumée blanche qui montait d’une auto. En approchant de plus en plus on s’aperçoit qu’il y a un grave accident impliquant 3 voitures, dont une voiture en flamme et une dame qui voulait en sortir par ses cris de panique.

 

Claude ayant l’esprit présent et étant ancien pompier se précipite à la maison chercher deux extincteurs pour éteindre le feu car les pompiers n’étaient pas arrivés. Arrive ensuite l’abbé Jacques Paquin qui vient à la rescousse à son tour de la dame en détresse. Claude réussit à éteindre le feu pendant que l’abbé Paquin essaie de rejoindre la ceinture de sécurité afin de dégager la dame. Il réussit enfin à la dégager et avec l’aide de Claude ils sortent la dame. Elle est blessée mais elle savait qu’elle était entre bonnes mains. Les ambulanciers ont pris la relève ainsi que les premiers répondants.

 

Je pense que les deux sauveteurs de cette dame se sont dit : ‘’Mission accomplie’’

 

Dans cet accident, un homme qui était dans une autre voiture est décédé et une dame dans une troisième voiture a eu des blessures légères.»
 
 
Voir l'article suivant: Zone911.com
 
Drôle de coïncidence que deux Paquin se retrouvent à porter secours en même temps à ces personnes en face de la terre de nos ancêtres de Deschambault.
Félicitations pour ces gestes de bravoure !