La première habitation sur le territoire de Deschambault date de 1643 ou 44

 

Plaque du sentier des pionniersFrançois de Chavigny, époux d'Éléonore de Grand'Maison, arriva en Nouvel­le-France en 1641 muni d'un titre de concession de terre d'une lieue et demie par trois dont le site pourrait être choisi sur les bords du St-Laurent. C'est à 30 arpents de l'emplacement de l'église de Deschambault que François de Cha­vigny avec des serviteurs et des artisans établit un poste avec palissade. Quelque temps après, son épouse et deux enfants, Madeleine et Marguerite, nées à Québec, vinrent le rejoindre. Ce fut la seule famille qui vécut en ce moment là entre Québec et Trois-Rivières.

 

En 1647 M. de Chavigny obtenait une nouvelle concession de terre d'une demi-lieue de long par trois de profondeur contiguë à la première. Ce qui lui faisait un domaine de deux lieues par trois.

 

En 1672 cette seigneurie couvrait le territoire actuel de Deschambault, de St-Gilbert ainsi qu'une partie de St-Alban et de St-Marc-des-Carrières. Des­chambault occupe aujourd'hui un territoire de 12 milles carrés situé à 35 milles en amont de Québec et 45 milles en aval des Trois-Rivières, borné au nord par St-Gilbert et St-Marc-des-Carrières, au sud par le St-Laurent, à l'ouest par les Grondines et à l'est par Portneuf.

 

Deschambault compte une population de près de 1400 habitants. C'est dans cette localité que s'établit Nicolas II, premier Paquin à demeurer à Descham­bault, sur une terre qu'il obtint par concession le 30 août 1707. (Voir: Greffe Genaple, 7e volume page 101). Concession faite par Joseph des Fleury de la Gorgendière agissant pour Jacques des Fleury Deschambault.

D'après les détails relatés dans le contrat de mariage de Nicolas Il, cette terre serait celle occupée aujourd'hui par M. Pierre Mayrand à environ un mille de l'église actuelle, non loin de la voie ferrée.

 

Plaque du sentier des pionniersNicolas II se maria avec Marie-Anne Perrot (Lagorce) probablement à Des­chambault en 1706 ou 1707. (Je dis probablement, car nul n'a trouvé son acte de mariage. - Son contrat de mariage en date du 10 octobre 1705 et la naissance de son premier enfant, Nicolas III, baptisé au Cap-Santé le 17 mai 1708, nous permettent de conclure, sans trop s'éloigner de la vérité, que son mariage a eu lieu en 1706 ou 1707). Quoiqu'il en soit, Nicolas II se maria deux fois et c'est de lui que vient la première famille Paquin de Deschambault.

 

Pasteur Paquin, Petite histoire des familles Paquin en Amérique, 1672-1976 (Ancienne-Lorette, Que: Service généalogique Paquin, 1976): 65.